La Colère est-elle salutaire ? Doit-on exprimer sa colère ?

La colère, une frustration...

La colère est une frustration liée au décalage entre ce que nous voudrions que la réalité soit
et ce qu’elle est réellement.

C’est un outil puissant nous permettant de nous donner l’énergie pour modifier ce qui nous paraît injuste.

En coaching, nous travaillons ce sentiment de colère tout autant que les autres sentiments. C’est un instant privilégié où la personne exprime les raisons de sa colère, sans qu’il y ait de jugement. L’importance de la parole…qui évite plus de frustration et de sentiment de culpabilité.

Nous avons plusieurs raisons d’être en colère. Par exemples, le comportement de quelqu’un de son entourage ou être attristée par l’attitude d’une personne. Ou encore, avoir rencontré une situation qui nous déstabilise. Ce qui doit attirer notre attention c’est la récurrence, lorsqu’un évènement nous fait agir à l’encontre de note fonctionnement habituel.

Une explication sur le contexte de la colère diminue la frustration. Elle donne un axe de modification de nos comportements évitant la reproduction incessante de situations difficiles. Elle nous informe également qu’une limite non acceptable a été franchie, et d’un besoin d’affirmation de soi.

Agir avec le coaching

La méthode de retournement de situation apporte au coaché la notion du ressenti de son interlocuteur, permet une introspection et contribue naturellement à être bienveillant envers soi-même.
Cette méthode consiste à utiliser le « Je » et non le « Il ».
– le « Il » : « je suis en colère car ils ne veulent pas m’écouter. »
– le « Je » : « Je ne suis pas pris en considération par mon entourage et cela me m’est en colère. »

Ce travail sur la colère amène à une prise de conscience de nos besoins .
C’est un indicateur sur la nécessité de mettre des limites avant qu’arrive la colère sur ce qui ne nous convient pas, que d’autres moyens existent.
La colère est un véritable enseignement de notre mode de fonctionnement.

Une citation de Jacques Salomé est adaptée dans le cas de la colère :
« Nous sommes les forgerons de nos propres chaînes, et le plus souvent de très habiles artisans. »

Si vous êtes concerné par la colère, prenez contact avec moi et nous échangerons sur les possibilités offertes par un coaching.

Vous avez apprécié la lecture de cet article, découvrez mon article sur les croyances.

admin7907

Leave a Reply

Your email address will not be published.