La pensée positive

Notion de la pensée positive

En s’appuyant sur la notion de la pensée positive, nous nous permettons de rendre notre quotidien meilleur. Un exemple pour lequel il est important d’adopter la pensée positive :
Nous avons dans notre vie des moments où nous sommes inquiets et attendons que les ennuis passent. Des personnes développent une inquiétude excessive quel que soit le sujet. Nous savons que ce type de comportement est néfaste pour soi, intérieurement, mais aussi pour les êtres qui nous entourent.

La pensée positive passe par la visualisation positive de l’objectif atteint et non de la volonté.
Sachant qu’une pensée bonne ou mauvaise que nous avons en tête est pour nous la réalité et a donc tendance à se réaliser. L’imagination est une faculté de l’homme qui apparaît dans notre esprit avant toute autre faculté lors d’une situation.

Les précurseurs

Emile Coué indique que s’il y a lutte entre l’imagination et la volonté, c’est toujours l’imagination qui l’emporte sans aucune exception.
Cependant, dans le cas où les deux sont en accord, elles font plus que s’ajouter. Elles se multiplient.
De là, Emile Coué part du principe que l’imagination peut être conduite, on peut la travailler pour la rendre positive.

Autre précurseur de la pensée positive, Karl Otto Schmidt, écrivain spiritualiste, spécialisé dans la psychologie dynamique. La psychologie dynamique désigne l’étude et la compréhension de l’être humain dans sa globalité en rapport avec son environnement et son entourage.

Karl Otto Schmidt dit : « celui qui se plaint de la vie, souffre non pas de la vie elle-même mais de son attitude fausse vis-à-vis de la vie. »
L’idée est que nous nous laissons influencer et déterminer par les circonstances. C’est pour cela, que nous obtenons les résultats que nous avons.
Les difficultés ne viennent pas de l’extérieur. Elles viennent de notre capacité à les conditionner positivement ou pas.

Les outils

– La phrase clé de la Méthode Coué : « tous les jours et à tout point de vue, je vais de mieux en mieux ». Elle met en exergue une nouvelle forme de pensée. Le fait de le dire et de l’entendre permet de l’imaginer.

– Bannir la forme négative de vos propos. Enlever les ne pas, et dites-vous je peux.

– une pensée positive doit être émise au temps présent et suivie d’un adverbe (immédiatement, tout de suite…). Je décide de m’imaginer de façon positive tout de suite.

– Ne jamais laisser quelqu’un vous dire que vous ne pouvez pas le faire.

L’essentiel de la pensée positive

La pensée positive amène la personne à se centrer positivement sur elle-même.
L’énergie pensée est instantanée, or le positif et le négatif ne peuvent occuper l’esprit en même temps. Penser positivement annihile toute pensée négative.
Si nous allons plus loin, la personne qui envoie des pensées positives agit aussi sur ce qui l’entoure. Elle attire de ce fait des résultats positifs sur les autres.

Soyez vous-même et transmettez l’état de la pensée positive autour de vous.
En ayant une attitude de pensée positive, le coach vous transmet et vous accompagne à l’augmentation de votre confiance et de votre estime.
Nous avons tous la capacité d’imaginer le possible et le positif, c’est avec cette notion que le coach travaille à vos côtés.

Vous avez apprécié la lecture de cet article, découvrez mon article sur la systémie.

admin7907

Leave a Reply

Your email address will not be published.