Les croyances

L’ affirmation de ce que nous croyons vrai, mais encore ?

Les croyances influencent nos relations, nos pensées, nos sentiments, nos capacités
et notre position dans la vie :
– Elles sont positives ou négatives.
– Les croyances naissent, évoluent, disparaissent ou se renforcent en fonction de notre interprétation d’expériences, de faits et d’événements.
– Elles impliquent fortement nos comportements et nos choix.

Incontournable en coaching, la détection des différents domaines de la croyance :
L’identité :  croyances mises en place au fil de nos expériences de l’enfance à l’âge adulte.
Les autres : ce qui nous est transmis par nos parents, nos professeurs, notre éducation…
La sphère liée au monde : sont partagées par la majorité. Elles donnent à l’individu des points de repère.

Les croyances aidantes ou limitantes

Les croyances aidantes sont une ressource positive. Elles sont porteuses de sens, nous stimulent et nous permettent d’avancer. Dans le cas d’une rupture, elles prennent le relais et aident à s’accommoder de son environnement.

Elles sont également limitantes, à l’origine de nos peurs, de nos blocages, de nos freins.
Les croyances sont des constructions psychiques qui se forment lors d’un conflit entre notre conscient et notre inconscient.
Elles nous empêchent d’avancer dans la vie et limitent nos possibilités, notamment à travers un filtre de la réalité. Ce que nous percevons d’elles est une réalité pour nous-même mais n’est pas “la vérité”.

Par exemple, lorsqu’une figure d’autorité nous reproche sans cesse d’être pitoyable ou incapable, nous développons une forte dévalorisation entraînant des comportements qui nous limitent. Nous optons pour des choix qui ne correspondent pas à nos besoins et à nos valeurs, afin de valider la croyance que nous ne valons rien ou peu de chose. Nous nous mettons automatiquement en situation d’échec lors d’un projet, en nous auto-sabotant (arrivée tardive à un rendez-vous, manque de préparation à un examen sous prétexte que l’on n’a pas eu le temps…).

Les détecter et encore...

Le moyen de les détecter,  ces fameuses croyances, est simple. 
Nous utilisons les termes : toujours, jamais, je dois, il faut, je crois que, je ne suis pas capable de…

Nous avons besoin d’adapter et d’actualiser nos croyances, en changeant notre perception du monde et être en adéquation avec les changements qui interviennent dans nos vies.

Un travail sur soi est nécessaire afin de comprendre pourquoi nous n’allons pas bien. Pourquoi nous sentons nous limités dans nos actions, notre évolution professionnelle et personnelle ?

La pensée positive et la PNL (programmation neuro-linguistique) sont des outils adaptés favorisant la modification des croyances limitantes. Les identifier est le début du travail pour transformer ces croyances, améliorer l’estime de soi, la confiance en soi et s’autoriser à agir autrement.

Vous avez apprécié la lecture de cet article, découvrez mon article sur la pensée positive.

admin7907

Leave a Reply

Your email address will not be published.