Ma vision du changement

Ma vision du changement se base sur ce que j’ai appris dans mon métier de coach.
Mais également sur mon vécu professionnel en tant que salariée où j’ai pu appréhender des changements constants, réguliers au sein des organisations ; que ce soit à un poste des Ressources Humaines ou sur d’autres missions.
Et pour finir, de mes expériences personnelles, où de gros changements consécutifs sont intervenus.

Dans tous les cas, ils m’ont apporté une vision claire. En premier lieu, sur l’impact que les changements pouvaient générer sur moi et sur les autres. Puis,  sur ma capacité à faire face à ces évènements.
J’ai connu des changements que j’ai subis et d’autres que j’ai voulus et mis en place. Et là, pas de distinctions entre la vie professionnelle et personnelle, les deux sont concernées.

Je ne suis pas une exception, car nous avons tous été confrontés à des changements subis et à d’autres que nous avons voulus.

Qu’est-ce qui fait que nous les vivons plus ou moins bien ces changements ?
Je vous  propose pour mieux comprendre, de cheminer avec moi dans cette vision que j’ai aujourd’hui.

Quelques notions sur le changement

Tout est changement permanent. On peut le voir autour de nous en prêtant attention à la nature ou à un enfant qui grandit. On peut également faire un pas de côté et regarder notre vie entre ce qu’elle est aujourd’hui et ce qu’elle était il y a 5 ou 10 ans.

C’est ainsi, tout bouge, rien n’est permanent dans notre environnement. La plupart du temps cela n’a pas d’incidence sur notre quotidien, c’est juste un élément de réajustement que l’on intègre rapidement sans y prêter plus attention. Et parfois, il concerne un élément majeur de notre vie. Cela déstabilise notre zone de confort, notre environnement, nous déstabilise tout simplement.

Le changement désigne les démarches qui accompagnent la vie face à l’instabilité et au développement de notre environnement. Il nous oblige à changer notre cadre de références et nos croyances. Notre conquête principale est d’accepter que nous habitons un monde où l’évolution est permanente. Nous sommes par conséquent forcément impactés.

Chacun de nous adopte des stratégies d’actions. Elles nous permettent de trouver des ressources et de redonner du sens face aux modifications qui nous concernent.

De nombreux ouvrages ont été édités sur la conduite du changement. Beaucoup sont centrés sur les organisations dans le monde de l’entreprise.

Un ouvrage aborde le sujet sous un angle plus global. Il parle de la mondialisation, de l’environnement, de la mobilité professionnelle, etc… Il passe de la sphère professionnelle, à la sphère du privé. Ce livre permet d’accompagner notre réflexion, une première étape. Il s’agit du livre de David Autissier et d’Alexandre Guillard « Tout changer ! ».

Le changement dans le milieu professionnel

Les entreprises ont adopté majoritairement des transformations de façon frénétique depuis ces  dernières décennies. Des évolutions liées au numérique, des mutations d’organisations pour être plus compétitifs, des innovations pour répondre à de nouveaux marchés, mais quel impact cela a-t-il sur l’humain ? Les salariés arrivent-ils à suivre ce mouvement incessant des changements ?

Ce qui est incontestable, c’est que la motivation et l’engagement des salariés sont déstabilisés, car les changements apportent des incertitudes à titre individuel mais également collectif.

Il apparaît alors une contradiction, entre la nécessité d’un engagement fort des personnes et les ruptures amenées par la métamorphose demandée. Tout ceci accompagné par une perte de logique, une perte de sens et un manque de compréhension.

Pour maintenir l’engagement des individus au travail, il est essentiel de donner du sens.

Ce paramètre de sens, implique de permettre aux salariés de faire preuve d’initiatives, de responsabilités, doit fournir la possibilité d’apprentissage. Et plus encore, il doit amener la perception de leur contribution personnelle dans l’objectif global de l’entreprise.

Trop souvent, est considéré comme suffisant la mise en place d’une communication régulière.
Et pourtant, pour qu’un changement soit adopté, les managers de proximité doivent en premier lieu intégrer, s’approprier et comprendre la transformation prévue. Pour cela, un accompagnement est primordial, mais trop fréquemment omis.

Le changement dans la vie privée

Parfois, nous subissons le changement impulsé par les autres (mobilité géographique, divorce, enfants, amis, travail) et nous ne pouvons qu’apprendre à nous adapter, à accepter, à trouver des ressources pour vivre au mieux ces moments.

D’autres fois, il s’impose à nous comme une évidence et nous sommes acteurs du renouvellement que nous voulons donner à notre vie. Et là nous retrouvons les mêmes domaines cités ci-dessus, pour lesquels il nous semble évident de bouger les lignes. Quoi qu’en dise notre entourage nous sentons que c’est notre voie, notre chemin et nous avançons vers l’inconnu sans pour autant oublier nos peurs, notre raison.

Quand la pression de l’environnement et des autres devient trop pressante, nous freinons malgré l’élan du départ, et nous nous plions aux injonctions de notre entourage. C’est pour cela qu’il nous faut, dès que nous sentons venir s’imposer en nous un bouleversement, identifier une personne ressource qui validera et soutiendra notre projet. Et quand cela n’est pas possible, ou pas suffisant, le coaching reste un moyen efficace pour vous accompagner et vous fortifier dans la réussite de votre but.

La Résistance au changement

Principalement, la résistance au changement se manifeste quand nous nous soumettons à une décision prise par autrui, quel qu’en soit l’origine.

On va trouver plusieurs types de comportements :
– le repli sur soi (fatalisme, rancœur)
– la victimisation
– l’activisme et le surinvestissement
– le retrait critique (forme de résignation, de soumission passive)

La forme d’opposition est spécifique à chaque personne ou groupe d’individus, car les besoins et les croyances de chacun sont différents.

Pour lutter contre la résistance, un travail doit être accompli en amont ou pendant le changement, sur la vision donnée, l’objectif final, les impacts, les peurs, les besoins et les ressources à utiliser.

Et comme le dit Sénèque : « ce n’est pas le changement qui fait peur aux gens, mais l’idée qu’ils s’en font. »

N’oublions pas que le changement est inévitable et qu’il est porteur de joies, de nouvelles opportunités. Pour apprécier ces instants de vie et ce qu’ils nous apportent, un seul remède, donner du sens à ces expériences.

Contactez-moi, nous pourrons échanger sur cette notion et sur vos besoins.
Je vous répondrai avec empathie, bienveillance et efficacité.

Vous avez apprécié la lecture de cet article, découvrez mon article sur « L’Assertivité, c’est quoi ? »

Laurence Salvador 

admin7907

Leave a Reply

Your email address will not be published.